vendredi , 24 janvier 2020
Accueil » Et aussi... » Divers » Irlande : Départ et arrivée à Dublin – jour 1

Irlande : Départ et arrivée à Dublin – jour 1

Pour ceux qui l’ignore, l’année dernière j’ai eu le plaisir de gagner un weekend pour 2 en Irlande, grâce au concours organisé par Bord Bia et 750g… Je me suis donc envolée le 2 juillet pour Dublin pour un weekend de 3 jours épuisant mais très enrichissant. Vous découvrirez au travers des photos mon petit weekend…

Départ le 2/07/2010 à 16:25 de Lyon St Saint-Exupéry, température 30°

Départ pour Dublin

Arrivée Dublin à 17:40 (heure locale – 1 heure de moins) température 20°

Irlande_Dublin

Arrivée Dublin

***********

Un petit peu d’histoire…

Dublin proviendrait du nom gaélique Dubh Linn, ce que certains traduisent par « mare noire ».

Dublin était à l’origine un port tenu par les Vikings. La bataille de Clontarf en 1014 mit fin à leur domination sur la ville. Puis en 1169 les Normands s’emparent de Dublin. Ils dotent la ville de fortifications et d’un château.

En 1171, Henry II, le roi d’Angleterre, prend la tête de la cité. Il établit le siège du gouvernement au château de Dublin et forme The Pale (la clôture), qui sépare la région de Dublin du reste de l’Irlande celte. La ville sous couperet anglais s’isole et les habitants de Dublin ne s’aventurent plus en dehors de ses murs, de peur d’être tués par les autochtones voisins.

Au XVIIème siècle, Cromwell écrase les rebelles irlandais qui tentaient de renverser l’autorité anglaise. Il est nommé Gouverneur général de l’Irlande et prend le pouvoir à Dublin. De 1782 à 1800, le Parlement irlandais jouit d’une certaine indépendance vis-à-vis de la couronne d’Angleterre. Dublin connaît alors une période de prospérité jusqu’au XVIIIème siècle. Mais en 1800, l’Act of Union qui abolit le Parlement irlandais ouvre une nouvelle phase de déclin. O’Connell, grand meneur d’hommes, s’insurge en vain pour l’abolition de l’Union.La Grande Famine et la répression anglaise plongent les habitants dans une grande misère.

Le début du XIXème siècle est synonyme de renaissance du Gaélique. L’Abbey Theatre est créé et produit des pièces de théâtre irlandaises. Dublin connaît un sursaut nationaliste. Le mouvement radical Sinn Fein (« nous-mêmes ») se forme en 1905. Les grèves générales de 1913 marquent le début de la lutte pour l’indépendance. En 1916, les nationalistes proclament la création de la République d’Irlande au cours du soulèvement de Pâques. L’insurrection de Pâques, parfois appelées les «Pâques sanglantes», est un évènement important de l’Histoire irlandaise, et fait partie de la mémoire collective des Irlandais. C’est la rébellion d’un peuple contre l’occupant britannique, même si les faits se sont cantonnés à la ville de Dublin et n’ont pas été relayés dans le reste de l’Irlande.

Une violente guerre civile secoue Dublin et toute l’île. Elle se solde en 1921 par un traité qui donne l’indépendance à 26 comtés> et permet à 6 comtés, majoritairement protestants, de rester liés au Royaume-Uni.

Le nouvel Etat formé, la République d’Irlande, reste neutre pendant la Seconde Guerre mondiale et devient membre de la Communauté Européenne en 1973.

**********

Arrivée à mon hôtel, le « O’Callaghan Davenport », hôtel 4 étoiles situé dans le quartier de Merrion Square au centre de Dublin. Un bel édifice historique, qui était à l’origine une église construite en 1863.

Hotel Dublin

Je vous emmène à l’intérieur…

Hotel Hall

Hotel Hall

Hotel ascenseur

Hotel chambre

Hotel chambre

Le suite…

Irlande : Dublin – jour 2 / partie 1
Irlande : Dublin – jour 2 / partie 2
Irlande : Dublin – jour 2 / partie 3
Irlande : Dublin – jour 3 / partie 1
Irlande : Dublin – jour 3 / partie 2

A propos Mo.

Blogueuse depuis 10 ans, je partage mes passions, qu'elles soient culinaire ou scrappesque je le fais toujours avec plaisir. Et j'espère que vous en prendrez autant à lire mes articles et réaliser mes recettes ou un projet.

Suggestion

Carte Scrap #401 et #402

Pour le scrapboo’kit tour 2015, j’ai eu la joie de dessiner et illustrer les sketch …

4 commentaires

  1. Nous y serons fin août pour notre part ! J’adore cette ville : elle est pleine de surprise. J’ai hâte d’y retourner après 20 ans sans y avoir été.
    Bises

  2. merci pour ce début de ballade prometteur!

  3. Merci pour le côté histoire et encore bravo à toi.

  4. Super, je rêve d’y aller . . .
    J’espère que t’en a bien profité même si c’était un peu court . . .
    Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *